Pas question de travestir la belle matière première que nous apportent nos fournisseurs, ces merveilles qui sentent le Sud-Ouest et l'authenticité. À L'Horloge, la mode, la chimie et les chichis ne passent pas la porte de la cuisine. Et tant pis si on ne parle pas de nousà la télé! Plus que la frime ou les apparences, ce qui compte, c'est le goût. Et le bonheur, la fierté de perpétuer, sans passéisme aucun, les recettes que nous ont appris les Anciens de Guyenne, de Gascogne du Quercy et du Languedoc. Parce que, par leur respect, par leur sens profond de la Nature et de l'Humanité, ce sont des recettes d'avenir dans lesquels se reconnaissent tous les bon-vivants auxquels il nous arrive même d'ouvrir notre garde-manger, reflet de l'agriculture locale.

 

 

Nous continuons ainsi à cuisiner l'alose, la lamproie, les cèpes de pays, la truffe, le foie gras des Landes, le canard bien élevé, le cochon gascon, le bœuf de Chalosse, le gibier… Même en plein été, alors que le soleil recuit la brique d'Auvillar, un cassoulet ou une daube en croûte ne nous font pas peur, pourvu que les tarbais et la viande soient de qualité. Ce qui ne vous empêche nullement de vous rafraîchir grâce aux tomates, aux melons, aux courgettes des potagers du coin; tous ces primeurs sont d'ailleurs rassemblés chaque jeudi soir, dans la salle du bistrot, lors du marché bio de L'Horloge.

 

 

En version bistrot gascon ou restaurant "gastronomique" (mais sans falbalas), nos plats ne se comprennent qu'arrosés de vins de caractère, de vins sains, de vins de copains aussi, sélectionnés dans le Sud-Ouest et ailleurs par le sommelier de L'Horloge, Jérôme Riols, "libre-penseur" du goulot.

 

 

 

nos fournisseurs

le restaurant

le marché bio

l'hôtel

Auvillar

notre région

 

pratique / contact